Château de Cambiaire

À Saint-Etienne-Vallée-Française, l’âge médiéval revit entre les murs du Château de Cambiaire. Édifié au XIVème siècle, c’est dressé au-dessus du village de 250 mètres d’altitude que le château invite ses visiteurs à l’admiration. Victime des représailles allemandes dans le milieu du XXème siècle, le château se reconstruit et s’agrandit au fil des âges pour devenir aujourd’hui un édifice à vocation touristique abritant gites et chambres d’hôtes…

Chateau de Cambiaire
Chateau de Cambiaire © Wikipedia

L’histoire de Cambiaire

Le château de Cambiaire doit son nom à l’un de ses anciens propriétaires. Tout commence en 1366, lorsque le vicomte de Bieaufort autorisa sa construction. MM Bernard et Pierre De Raymond de Calberte en seront les propriétaires primitifs.

Cités en tant que coseigneurs, la famille De Raymond demeurera propriétaire du château jusqu’au XVIIIème siècle. En 1789, un marquis époux de l’héritière de la famille des De Raymond possède le château et ce sera une de ses descendantes, épouse du Général marquis de Cambiaire, qui lèguera son nom au château.

C’est l’heure de la réforme : l’épouse du Général marquis de Cambiaire appose un tout autre style au château et lui fait revêtir un style néo-médiéval. Une chapelle ainsi qu’une reproduction de la grotte de Lourdes sont alors aménagées sur les lieux. Le déclic survient à partir de 1873.

Un chateau médieval à Cevennes
Un chateau médieval à Cevennes © chateau-de-cambiaire.com

Mais les Allemands viennent saccager le tableau et, en Avril 1944, le château est incendié en représailles. À l’état de ruine, l’édifice est vendu. Mais le château survit à toutes ces guerres et c’est ainsi que ses nouveaux propriétaires le remanient presque à l’identique de son aspect originel. Aujourd’hui, on se heurte encore à un imposant château médiéval… mais plus encore, les lieux s’élargissent : désormais, il est possible de séjourner dans les antres de cet édifice seigneurial.

Une architecture somptueuse

De par son emplacement, se dressant au-dessus de la ville et entouré de châtaigniers et de cèdres à perte de vue, l’édifice apparaît somptueux. Mais plus encore, c’est une architecture sans égal bâtie au fil des siècles que le château revêt…

Architecture exterieure du chateau
Architecture exterieure du chateau © chateauxdelozere.fr

Sur trois angles, le château dispose de trois tours majestueuses, la dernière étant revêtue d’une seconde tour carrée. Dans ce décor seigneurial, trois ailes s’affichent du coté de la façade du bâtiment qui est construit en pierre de schiste mêlé de quartz blanc. Deux ailes datent du XIVème siècle et la dernière fût bâtit au XVème.

Un chateau qui a su se reconstruire
Un chateau qui a su se reconstruire © chateau-de-cambiaire.com

Une tour fait office de donjon et, du haut de son toit dessiné en poivrière, recouvre le château. Au rez-de-chaussée du château, à l’intérieur de l’édifice, on fait place à l’ère contemporaine… C’est à ce niveau que les remaniements ont été effectués traçant ainsi le style d’une époque plus moderne.

Des gites pour s’imprégner du lieu

Les propriétaires actuels du château sont Mireille et Bernard Peythieux. Aujourd’hui, le charme authentique du château se découvre à travers un aménagement élargi car des gites et des chambres d’hôtes viennent agrémenter la visite.

Du confort dans les gites
Du confort dans les gites © chateau-de-cambiaire.com

Ce somptueux domaine médiéval se compose de 4 gites indépendants et de 4 chambres d’hôtes organisées en confortables suites. Ces chambres, conviviales, meublées et équipées, se situent d’une part dans la bâtisse principale mais également dans les ailes du château. Là, on y apprécie la sérénité d’un lieu chargé d’une histoire vieille de 650 ans.

Terasse visiteurs au niveau des gites
Terasse visiteurs au niveau des gites © chateau-de-cambiaire.com

C’est une vue imprenable et panoramique sur la nature qui s’offre du haut des chambres situés dans les ailes du château. Sous un plafond d’une hauteur hors-norme, on y déguste la vue du parc arboré de 3 hectares rempli de châtaigniers et de cèdres centenaires, dont l’un est d’ailleurs classé arbre remarquable de Lozère. Quelques pas plus loin, c’est un salon aménagé d’extérieur qui accueille les petits déjeuners des hôtes dans ce prestigieux cadre.

Et autour du château...

Baignade autour du chateau
Baignade autour du chateau © chateau-de-cambiaire.com

Tout autour de Cambiaire, de très nombreux sentiers de randonnées sont tracés au départ du château. En outre, on y retrouve, à proximité, de mystérieuses grottes, la Cascade du Martinet permettant la baignades dans une eau cristalline, des forets en masse permettant la cueillette de champignons et de châtaignes, ou encore, la découverte de la bambouseraie de Prafrance, dans l’allée de laquelle séquoias et bambous géants se dressent fièrement.