Histoire

La commune de Saint-Étienne-Vallée-Française, située dans le Parc National des Cévennes, en Lozère, dispose d’une longue histoire qui remonte au IIIèmemillénaire avant Jésus-Christ. Suite aux nombreuses guerres de religions et aux crises qui heurtèrent la ville, Saint-Étienne fut presque entièrement dévastée.

Le village vu du sud
Le village vu du sud © fr.wikipedia.org

L’histoire cruelle de Saint-Etienne-Vallée-Française…

L’histoire de la commune de Saint-Etienne-Vallée-Française remonte au IIIème siècle avant Jésus-Christ. C’est alors une civilisation de mégalithes qui se met en place, au cœur des menhirs et des dolmens. Cette civilisation tire son origine d’une des plus célèbres légendes des Cévennes : celle de Vieille morte.

Le parc national des Cevennes
Le parc national des Cevennes © www.lozere-tourisme.com

On raconte qu’une fée animée de violents sauts d’humeurs ait choisi d’élire domicile au sommet du Mont Mars, dans les Alpes pennines. Dans la même période, une vieille dame, bien que son âge soit avancé, met au monde un enfant dans le péché. La fée s’en mêle alors et décide de punir cette dernière de façon cruelle : elle condamne la vieille dame à arracher à mains nues une grosse pierre plate du Mont des Laupies et à errer sans fin avec ce fardeau, son âne, son chien et son nouveau-né.

Le trajet de la vieille dame va alors constituer un véritable périple : elle commence par perdre son enfant encore trop frêle pour faire une si longue route au lieu dit Plan-de-Fontmort au sein de la commune de Saint-Martin-de-Lansuscle. En poursuivant sa route, elle perd son chien dans la fosse de Cros del chi puis effondrée, sous la pluie, elle s’abrite à Escota se plou.

Le plan-de-Font-Mort
Le plan-de-Font-Mort © http://revedecevennes.blogspot.com

La vieille dame reprend son trajet vers le Sud de la France et tente de traverser une rivière. Mais là, ce sera au tour de son âne de périr en se noyant après avoir perdu pied. Le lieu prend le nom de Pont de Négase, négase signifiant « noie d’âne ». Extenuée, la dame s’endort sur une crête qui prend désormais le nom de mordeson. Elle fera une dernière tentative pour reprendre route puis lâche finalement son fardeau sur le chemin pour atteindre le sommet de la montagne. La pierre se transformera alors en menhir : La Pierre de la Vieille.

La pierre de la vieille
La pierre de la vieille © http://www.chemins-camisards-cevennes.com

Arrivée au sommet, la fée réapparait et foudroie la vieille dame là, sur la désormais célèbre Montagne de la Vieille Morte.

À cœur vaillant, rien d’impossible…

À partir du VIème siècle, Saint-Etienne-Vallée-Française est une enclave franque entourée de terres wisigothes. La commune connait de nombreuses turbulences notamment avec la guerre des Cévennes, les batailles avec les sarrazins, la croisade des albigeois... En outre, au début du XXème siècle, les parasites et le phyloxéra, un puceron qui ravage les vignes, touchent la commune et la rende vulnérable.

Paysage de la Vallée Française
Paysage de la Vallée Française © http://vallee-francaise-immo.com/

Au travers de ces périodes noires, Saint-Etienne-Vallée-Française voit sa richesse patrimoniale s’effondrer sous ses yeux. La guerre des Cévennes de 1702 n’épargnera pas le Temple de Saint-Etienne-Vallée-Française. L’église de Saint-Etienne-Vallée-Française du IXème siècle perdra également sa forme d’origine. Le château de Cambiaire, quant à lui, sera incendié par les allemands en Avril 1944. Les habitants quittent rapidement le territoire : de 2000 habitants en 1790, Saint-Étienne ne compte plus que 500 âmes en 1980. Mais à cœur vaillant, rien d’impossible...

L’église de Saint-Etienne-Vallée-Française
L’église de Saint-Etienne-Vallée-Française © www.lozere-tourisme.com

Le patrimoine religieux de la commune a connu plusieurs phase de reconstructions et d’agrandissements à partir du XIVème siècle. Quant au Château, celui-ci est restaurée et même reconvertie en structure touristique dans la seconde moitié du XIXème siècle.

Le château de Cambière
Le château de Cambière © http://www.chateau-de-cambiaire.com/